Le tableau de la déclaration des droits de l’homme : une œuvre maçonnique ?

14 Oct
La déclaration des droits de l’Homme par Le Barbier (1789)

Le célèbre tableau attribué à Jean-François Le Barbier l’Ainé représentant, dans un décor symbolique, les 17 articles de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen est une pièce importante de l’iconographie de la Révolution Française. C’est aussi une œuvre clef pour tenter de cerner les liens entre la symbolique révolutionnaire et la Franc-maçonnerie. Selon la formule classique, cette peinture était célèbre mais finalement assez mal connue. La Revue des Musées de France-Revue du Louvre vient de lui consacrer une étude passionnante due à la plume de Julie Viroulaud sous le titre Jean-Jacques François Le Barbier L’Ainé et les francs-maçons : autour d’une œuvre d’inspiration maçonnique, La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen. L’auteure rappelle que le tableau de Le Barbier fut à l’époque abondamment diffusé dans le public par de nombreuses estampes : Eau-fortes, « images d’Epinal »… et même papiers peints ! L’Assemblée nationale lui donna un statut quasi officiel. D’emblée la présence du delta rayonnant, des deux colonnes et de l’ouroboros a suggéré un rapport avec la symbolique maçonnique. Le Barbier était-il maçon et la peinture doit-elle être lue comme une œuvre maçonnique ? C’est tout l’enjeu de cette étude. Après avoir présenté les emprunts du peintre au vocabulaire iconographique de la Franc-maçonnerie, Julie Viroulaud s’attache à explorer les liens éventuels de Le Barbier avec les loges. On ne le retrouve pas dans les listes classiques de Maçons du XVIIIe siècle, mais celles-ci sont incomplètes puisque les archives sont lacunaires. En revanche, Le Barbier a été à plusieurs reprises associé aux travaux publiés par la loge Les Neuf Sœurs… dont malheureusement les archives ont presque complètement disparues, rendant impossible, pour le moment, la démonstration incontestable de sa qualité maçonnique. Mais devant tant de coïncidences… l’opinion du lecteur est faite. Voilà en tout cas un article important à lire absolument et à mettre dans ses dossiers.

http://www.rmn.fr/francais/acheter/un-livre-une-revue/le-petit-journal-et-les-revues-191/la-revue-des-musees-de-france

Publicités

2 Réponses to “Le tableau de la déclaration des droits de l’homme : une œuvre maçonnique ?”

  1. Jean Marie Monka 23 octobre 2011 à 14 h 25 min #

    Bonjour…Oui ce tableau historique est exceptionnel. L’écriture des mots associés aux maux de notre Société actuelle, nous donne des frissons sans dimensions. Aujourd’hui tout est bafoué, trahit, salit, détruit, Ecrasé et piétiné jusqu’a la plus petite racine des mots qui s’égrainent sur ce Tableau des Droits de l’Homme.
    Rendez vous à PARIS au champ de Mars et, vous allez vous rendre compte dans quel état se trouve ce tableau gravé dans le bronze.
    Mais pauvres Amis(e)….Plus rien n’existe, sauf !!! Ce maudit argent que le Monde d’aujourd’hui amasse, en jonglant grâce aux ordinateurs du Monde, pour étouffer le monde.
    Demain comme le St Exupéry plus rien n’existera, et ils laisseront sur notre Terre…???
    Que du Bêton et des photos de dictateurs dans leur sang, ceci après combien d’année de souffrance. Ils ont tous hurlé JUSTICE…!!! Ils ont tous hurlé DROITS DE L;HOMME.
    Et ils ont fait exactement comme le Dictateur. Ils n’ont pas transmis l’Homme Dictateur aux Juges afin qu’il explique pourquoi ??? Pourquoi ??? Avoir fait tant de souffrances aux Hommes(e).
    Demain tout recommencera exactement comme hier, pour ne rien faire et, ne laisser que du Béton qui dirige des flèches vers le Ciel, comme une menace vers l’Eternel.
    Toujours plus haut les tours de Babel…. Mais un jour………!!! ??? !!!
    Si l’Homme(e) ne prend pas conscience, si l’homme(e) ne se réveille pas….Alors !!! FIN.
    Ce texte n’engage que son auteur… Jean Marie MONKA.

  2. Chris 19 novembre 2011 à 1 h 38 min #

    On peut voir ce tableau, simplement et gratuitement, au Musée Carnavalet, salles « Révolution » ! Il s’y cache et montre qq objets maçonniques intéressants ! Un bon complément au Musée de la FM, rue Cadet!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :